La saga des nombres premiers

Retrouvez plein d’autres vidéos passionnantes sur Scienticfiz

Quand a-t-on mis en évidence les nombres premiers ? Qui l’a fait ? Avaient-ils dans l’Antiquité une symbolique particulière ?

En complément de la vidéo, voici un passage des Topiques où Aristote remarque que 2 est le seul nombre premier pair :

Lorsque, après une induction faite pour plusieurs termes, l’adversaire ne donne pas l’universel, il est juste alors de demander à l’adversaire son objection. Si l’on n’a pas désigné soi-même pour quels termes il en est ainsi, il n’est pas juste, de demander pour quels termes il n’en est pas ainsi; car ce n’est qu’après avoir fait d’abord cette induction, qu’on peut réclamer l’objection de l’adversaire. § 4. Et l’on peut demander qu’on ne fasse porter les objections sur le sujet lui-même, que dans le cas où ce sujet serait le seul de cette façon, comme la dyade qui est le seul nombre premier parmi les nombres pairs ; car il faut que celui qui fait l’objection la fasse porter sur une autre chose, ou qu’il prétende que le sujet en question est le seul qui soit de cette façon.

Topiques, VIII, II, 3


Antoine Houlou-Garcia

Antoine Houlou-Garcia, a publié divers ouvrages dont Le théorème d'hypocrite (Albin Michel, 2020, coécrit avec Thierry Maugenest), Vous aimez les maths sans le savoir (Belin, 2020) et Mathematikos (Les Belles Lettres, 2019, prix Tangente du Livre). Pour La vie des Classiques, le portail dédié aux humanités des éditions Les Belles Lettres, il écrit, présente et réalise la chronique vidéo Arithm’Antique, autour des mathématiques de l'Antiquité.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Selon une nouvelle définition mathématique, les nombres entiers naturels se divisent en deux ensembles dont l’un est la fusion de la suite des nombres premiers et des nombres zéro et un. Trois autres définitions, déduites de cette première, subdivisent l’ensemble des nombres entiers naturels en quatre classes de nombres aux propriétés arithmétiques propres et uniques. La distribution géométrique de ces différents types d’entiers naturels, dans de diverses matrices fermées, s’organise en ratios exacts de valeur 3/2 ou 1/1.
    L’article complet : //www.researchgate.net/publication/339943634_The_ultimate_numbers_and_the_32_ratio

  2. Selon une nouvelle définition mathématique, les nombres entiers naturels se divisent en deux ensembles dont l’un est la fusion de la suite des nombres premiers et des nombres zéro et un. Trois autres définitions, déduites de cette première, subdivisent l’ensemble des nombres entiers naturels en quatre classes de nombres aux propriétés arithmétiques propres et uniques. La distribution géométrique de ces différents types d’entiers naturels, dans de diverses matrices fermées, s’organise en ratios exacts de valeur 3/2 ou 1/1.
    L’article complet ://www.researchgate.net/publication/339943634_The_ultimate_numbers_and_the_32_ratio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search