Étiqueté : Boèce

0

La saga des nombres premiers

Retrouvez plein d’autres vidéos passionnantes sur Scienticfiz Quand a-t-on mis en évidence les nombres premiers ? Qui l’a fait ? Avaient-ils dans l’Antiquité une symbolique particulière ? En complément de la vidéo, voici un passage des Topiques où Aristote remarque que 2 est le seul nombre premier pair : Lorsque, après une induction faite pour plusieurs termes, l’adversaire ne donne pas l’universel, il est juste alors de demander à l’adversaire son objection. Si l’on n’a pas désigné soi-même pour quels termes il en est ainsi, il n’est pas juste, de demander pour quels termes il n’en est pas ainsi; car ce...

Pythagore et les forgerons 4

Pythagore et les forgerons

Article et vidéo initialement publiés sur  La Vie Des Classiques, le portail dédié aux humanités des éditions Les Belles Lettres. Pythagore se promenait un jour près d’une forge, et il comprit soudain les mathématiques de l’harmonie… Pour compléter la vidéo, voici la récit que fait Macrobe de la découverte des rapports harmonieux par Pythagore dans son Commentaire au Songe de Scipion : Comme il passait par hasard dans la rue devant des forgerons battant le fer incandescent, les sons des marteaux qui se répondaient en ordre précis frappèrent tout à coup ses oreilles ; les aigus s’y harmonisaient si bien aux graves que...

Impairs magiques 0

Impairs magiques

Article et vidéo initialement publiés sur  La Vie Des Classiques, le portail dédié aux humanités des éditions Les Belles Lettres. Les chiffres impairs recèlent de surprenantes propriétés … En complément de la vidéo de l’épisode n°27 sur les nombres impairs, voici la manière dont Boèce présente la propriété 1=1², 1+3=2², 1+3+5=3² et ainsi de suite :  Parmi ces nombres, si je considère 1, je vois naître le premier carré en puissance. Mais si à 1 j’ajoute le troisième, en laissant celui qui le précède, j’obtiens le second carré : car si, laissant 2, j’ajoute 3 à 1, je fais naître 4, qui est un carré....